L’éthique

Publié le par renval

Il y a beaucoup à écrire sur l’éthique...  Mon excellent ami et confrère Guy Kahn m’offrait encore une excellente définition sur le site de l’Institut des Fiduciaires de Belgique 

 

L'éthique ne s'impose pas par des codes, ne s'apprend pas par des exposés magistraux. Elle est individuelle. L'éthique se vit et s'applique seulement si on y croit, et on y croit si on pense qu'elle est utile et que c'est un bien. Notre comportement éthique est celui qui crée cette fameuse confiance des tiers à l'égard de notre profession et de chacun de nous en particulier. Quant à notre déontologie, elle est le socle éthique qui nous fédère et qui illustre nos valeurs ajoutées: intégrité, impartialité, indépendance, compétence, discrétion et respect de règles professionnelles.

 

Ce sont bien là nos « plus-values » !

 

Essayons de traduire ces principes et appliquer ces valeurs dans notre pratique quotidienne mais aussi dans les situations plus difficiles et particulièrement en matière de confraternité, confidentialité, refus de toute mission qui irait à l'encontre de notre déontologie, compétences requises et disponibilité pour consacrer les moyens nécessaires à la réalisation de nos missions, intégrité et loyauté dans l'intérêt légitime du client.

 

Excellent pour nos professions du chiffre, mais aussi aux avocats et autres professions libérales.

 

Vœux pieux ? A voir l’attitude parfois de certains avocats dans mes dossiers, j’ai un doute…  Mais bon, dans notre profession aussi certaines pratiques m’étonneront toujours !

Publié dans Varia

Commenter cet article