Le capitalisme hors la loi

Publié le par renval

Non Renval n’est pas devenu membre d’un quelconque groupement alternatif ! Rassurez-vous… Mais c’est le titre du dernier livre de Marc ROCHE publié chez Albin Michel que je recommande particulièrement à la lecture.

 

Le capitalisme libéral reste, malgré tout, le meilleur système qui soit, à l’imagine de la démocratie. La beauté de ce système – dont le principe n’est ni moral ni amoral – c’est que, si chacun prend des décisions dans son intérêt, la somme de ces décisions individuelles doit profiter à l’ensemble de la société. Mais l’économie de l’ombre fausse les règles du jeu. En créant des inégalités illégitimes et en aggravant les risques d’un nouveau krach, ce capitalisme-là a échappé à toute forme de contrôle. Pg. 15 – Préambule.

 

Nos petites entreprises paient doublement cette crise née par une spéculation effrénée des banques. Par une défiance de ces mêmes banques devant nos demandes de financements et par une augmentation de nos taxes et impôts (sans oublier ces diverses mesures de contrôles et de tracasseries administratives diverses) pour financer ces mêmes banques responsables de ce gigantesque krach financier ! 

 

 Et ces mêmes banques nous promettent encore diverses augmentations de leurs prestations, en les réduisant de plus en plus !!! Leur arrogance revenue bien vite, ils n’ont toujours rien appris, (mais tout compris !), ces milieux financiers sont déjà repartis dans leurs mauvaises habitudes ; bonus faramineux, spéculations sur les matières premières responsables des poussées inflationnistes, etc. Et nous devons toujours courber l’échine devant nos banquiers.

 

Et en mes modestes qualités professionnelles, je me pose quand même des questions sur ces Commissaires aux comptes, bien drapés dans leurs dignités perdues et qui n'ont rien vu venir et certifiaient les comptes de ces banques truffées de produits financiers toxiques... 

 

Publié dans Finances

Commenter cet article