Ministre de la Fraude Fiscale – Suite

Publié le par renval

«Quand une société de management octroie-t-elle des dividendes ? Lorsque le salaire attribué par la société à son dirigeant est trop bas par rapport à la réalité économique. Sinon, cela se fait au moment de la liquidation de la société. Mais le salaire est généralement davantage taxé que les dividendes. C'est pour cela que je dis : si le lien avec la réalité économique n'existe pas, il faut mettre un terme au stratagème.»

 

Ce n’est pas loin d’une perle ce que déclare ce ministre de la fraude fiscale dans une interview au Trends

 

A la lecture de cette absurdité, je me demande comment il espère agir ce John Crombez ! Car c’est quoi un salaire trop bas ? En vertu de quel critère ? Et même, s’il estime qu’il est trop bas, il chargera ses sbires de simplement rajouter les dividendes au salaire du dirigeant ? En vertu de quoi ? D’un dictat digne de l’ère soviétique ?

 

Effectivement les salaires sont plus taxés que les dividendes*  (ce n’est pas très difficile en Belgique). Mais la frontière entre la fraude et simplement un choix, fut-il de la voie la moins imposée, est pour moi juridiquement indiscutable.   

 

Je ne sais pas d’où il vient ce Crombez, mais je me pose de sérieuses questions sur ses capacités juridiques en lisant ce genre de bêtises…

 

Avec de pareil ministre dans ce gouvernement, les Direction régionales et les tribunaux seront encore vite débordés ! Bienvenue à la subjectivité en matière fiscale !

 

* Relativisons, de quelques %.

Publié dans Fiscalité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article